A2IP Association Internationale Interactions de la Psychanalyse
A2IPAssociation Internationale Interactions de la Psychanalyse 

Séminaire: Les filles dans l’Histoire de la psychanalyse 

Responsable : Fabienne Leleux

 

Lieu : 93, rue du Faubourg Saint-Denis 75010 Paris.

 

Dates et horaires : le 2ème dimanche de chaque mois, de 14h à 16h.

Début : dimanche 12 novembre 2017.

 

Inscription : envoyez votre demande à  fabienne.leleux@orange.fr

Le code d’accès vous sera adressé en réponse.

 

Argument

 

Ce séminaire se veut une suite au colloque de l’A2IP, dont Sophie de Mijolla-Mellor était l’initiatrice et dont les actes ont été publiés, en 1999, sous le titre Les femmes dans l’Histoire de la psychanalyse.

 

Il sera centré sur les travaux que les premières psychanalystes, pour la plupart ex-analysantes de Freud et d’Abraham, ont consacrés à la préhistoire œdipienne de la fille au point d’ouvrir un nouveau champ de recherches et d’amener Freud à réviser radicalement sa conception de l’Œdipe féminin, tournant vers le père compris.

 

Ces premières psychanalystes se nomment : Lou ANDREAS-SALOME, Helene DEUTSCH, Anna FREUD, Karen HORNEY, Melanie KLEIN, Jeanne LAMPL DE GROOT, Ruth MACK-BRUNSWICK, Joan RIVIERE. Toutes, sauf une (Anna Freud), seront citées par Freud en tant que contributrices, ou non, à l’évolution de  la doctrine du devenir-femme de la fille.

 

Freud s’appuie, en effet, sur les travaux des unes et réfute ceux des autres, dessinant au final une ligne de fracture durable entre deux « clans » (pro- ou contrafreudiens) ainsi qu’une filiation institutionnalisant le transfert de ces ex-analysantes sur les « pères » de la psychanalyse (fidélités ou infidélités à la doctrine), à quoi il faut ajouter certains points aveugles de leurs cures respectives, les deux ayant infléchi leurs travaux (développements de la doctrine, rigidités orthodoxes ou ruptures).

 

Durant les deux premières années, le séminaire se propose de :

  • rappeler les discours et représentations du féminin (corps et sexualités) avant Freud, à son époque et, plus particulièrement, à Vienne,
  • souligner la rupture introduite par Freud dans l’approche de la fille autant que les points de butée de ses travaux,
  • dresser le portrait de ces premières psychanalystes, transfert compris, et présenter ce qu’elles ont apporté à l’Œdipe de la fille, aux sexualités féminines ainsi qu’au maniement du transfert,  
  • rouvrir la question de l’Œdipe de la fille, de sa préhistoire et de son devenir,
  • compléter la part manquante des apports psychanalytiques contemporains, centrés sur Freud, à la question du genre.

 

Avec : Joël BERNAT, Roseline BONNELLIER, Vincent BOURSEUL, Sophie DE MIJOLLA-MELLOR, Fabienne LELEUX, Marie-Christine HAMON, Christelle PRÊTRE.

Le calendrier de ces interventions ainsi que leur objet seront communiqués ultérieurement.

La liste des intervenants sera complétée au fur et à mesure de l’avancée du séminaire.

 

Bibliographie :

Pour qui désirera approfondir, la bibliographie ci-dessous reprend les textes sur lesquels le séminaire s’appuie partiellement ou dans le détail.

La liste des articles portant sur les travaux des auteures et la thématique du séminaire – dont ceux des intervenants et intervenantes – sera communiquée au fur et à mesure afin de ne pas alourdir ce qui suit.

 

 

AUTEURES 

  • Lou ANDREAS-SALOMÉ,

- L’amour du narcissisme. Textes psychanalytiques, Paris, Gallimard, 1980.

- Eros, Paris, Editions de minuit, 1984.

  • Sophie DE MIJOLLA-MELLOR (sous la dir. de), Les femmes dans l’Histoire de la psychanalyse, L’Esprit du temps, 1999.
  • Helene DEUTSCH,

- (1924), « La psychologie de la femme en rapport avec ses fonctions de reproduction », in Marie-Christine HAMON, Féminité mascarade. Etudes psychanalytiques réunies par Marie-Christine Hamon, Paris, Le Seuil, 1994, pp. 77-95 ; (1929),  « Le masochisme féminin et sa relation à la frigidité », ibid.  pp. 215-231 ; (1933), « Sur la féminité »; « Maternité et sexualité », in Les introuvables. Cas cliniques et autoanalyse (1918-1930). Textes réunis et préfacés par Marie-Christine Hamon, Paris, Le Seuil, 2000, pp. 7-22 et pp. 23-36 ; (1945), « L’influence du monde environnant » in La psychologie des femmes, Paris ,Puf, pp. 301-327 ; (1960), « La frigidité chez les femmes », in Les introuvables. op. cit.,, pp. 261-266.

  • Anna FREUD (1922), « Fantasme d’être battu et rêve éveillé », in Marie-Christine HAMON, Féminité mascarade, op. cit., pp. 57-75.
  • Marie-Christine HAMON, Pourquoi les femmes préfèrent les hommes ? Et non pas plutôt leur mère, Paris, Seuil, 2007.
  • Karen HORNEY, in La psychologie de la femme, Paris, Payot, 1969, notamment :

- (1923), « De la genèse du complexe de castration chez la femme », pp. 41-62 ; (1926), « La fuite devant la féminité », ibid., pp. 63-84 ; « La féminité inhibée », ibid., pp. 85-102 ; (1933), « La négation du vagin », ibid., pp. 189-208 ; (1933), « Le problème du masochisme chez la femme », ibid., pp. 277-302 ; « Le besoin névrotique d’amour », ibid., pp. 319-337.

- Voies nouvelles en psychanalyse : une critique de la théorie freudienne, Paris, Payot, 1976.

  • Jeanne LAMPL DE GROOT (1927), « Histoire du développement du complexe d'Œdipe chez la femme », in Féminité mascarade. op. cit., pp. 113-132.
  • Ruth MACK-BRUNSWICK
  • (1928), « L’analyse d’un délire de jalousie », ibid., pp. 133-195 ; (1928), « Supplément à l’ « Extrait de l’histoire d’une névrose infantile » de Freud », in L’Homme aux loups pare ses psychanalyste et par lui-même, Textes réunis et présentés par Muriel GARDINER, Paris, Gallimard, 1981, pp. 268-313.

- (1940) « La phase préœdipienne du développement de la libido », in Féminité mascarade, op. cit., pp. 295-326.

  • Joan RIVIERE (1929), « La féminité en tant que mascarade », ibid., pp. 197-213.

 

AUTEURS

  • Karl ABRAHAM, (1921), « Manifestations du complexe de castration chez la femme » , in Œuvres complètes, II, Paris, Payot, 2000, pp. 116-141.
  • Vincent BOURSEUL, Le sexe réinventé par le genre. Une construction psychanalytique, Toulouse, érès, 2016.
  • Sigmund FREUD, notamment :

(1905), « Trois essais sur la théorie sexuelle », in Œuvres Complètes Psychanalyse (OCP), VII,  pp. 59-182 ; (1908), « La morale sexuelle « civilisée » et la maladie nerveuse des temps modernes », in OCP,  VIII, Paris, PUF ; (1911), « Discussion sur l’onanisme », ibid., XI ; (1912), « Du rabaissement généralisé de la vie amoureuse », ibid., XI, pp. 129-141 ; (1914), « Pour introduire le narcissisme », ibid., XII, pp. 214-245 ; (1916), « Des transpositions pulsionnelles, en particulier celles de l’érotisme anal », ibid., XV, pp. 53-62 ; (1918), « Le tabou de la virginité », ibid., pp. 77-96 ; (1919), « Un enfant est battu » ibid., pp. 115-146 ; (1923), « L’organisation génitale infantile », ibid., XVI, pp. 303-310 ; (1924), « La disparition du complexe d’Œdipe », », ibid., XVII, pp. 25-34 ; (1925), « Quelques conséquences psychiques de la différence des sexes au niveau anatomique », ibid., pp. 189-202 ; « Inhibition, symptôme, angoisse », », ibid., pp. 203-286 ; (1925), « « Le malaise dans la culture », ibid., XVIII, pp. 245-344 ; (1931), « De la sexualité féminine », ibid., XIX, pp. 9-28 ; (1933), « La féminité », in Nouvelle suite des leçons d’introduction la psychanalyse, ibid., XIX, pp. 195-221 ; (1937), « L’analyse sans fin et l’analyse avec fin », ibid., XX.

  • Richard von KRAFT-EBING, Psychopathia sexualis, Paris, Camin noir, 2012
  • Havelock ELLIS, « Le mécanisme de la détumescence », Paris, Mercure de France, 1925.
  • Jacques LE RIDER, Le cas Otto Weininger. Racines de l’antiféminisme et de l’antisémitisme, Paris, PUF, 1982.
  • Stephan ZWEIG, Vienne au crépuscule, Paris, Belfond, Le Livre de Poche, 1993, p. 93, 100, 109, 233, 235, pp. 352-354 et p. 389.

 

 

 

A2IP - Association Internationale Interactions de la Psychanalyse
32 bis boulevard de Picpus

75012 PARIS

Téléphone  :

00 33 (0)1 43 43 27 73

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© A2IP - Association Internationale Interactions de la Psychanalyse