Addictions contemporaines 

 

Responsable du séminaire : Angélique CHRISTAKI, angelique.christaki@wanadoo.fr

Date et heure : le deuxième lundi du mois à 20h45, à l'exceptioin du mois de mars qui est prévu pour le 30 mars. (Pas de séance en avril, car il s'agit d'un jour férié). 

Adresse : 6, rue des Chartreux 75006

 

Pour s’inscrire contacter Angélique Christaki en envoyant votre demande et un bref CV.

 

Argument

La problématique des addictions est à l’horizon d’un malaise et notamment au niveau d’une jouissance sexuelle manquante. Cependant il n’y a pas de jouissance sexuelle et de malaise sans corps. Les nouvelles addictions, les supports hypnotiques de notre modernité, constituent des addictions sans substances à ingérer, notamment avec les jeux vidéo (MMORPG Massively Multiplayer Online Rome-Playing Game : jeux de rôle en ligne massivement multijoueur), les smartphones, les bandes dessinées, les films et séries télévisées, qui prônent l’idéologie du sans limite et de l’identité autoengendrée. La question qui se pose alors est de savoir si les addictions contemporaines s’inscrivent dans des configurations psychiques inédites et quelle est la place du corps chez les patients aux prises avec les nouvelles servitudes issues de la technologie et du progrès numérique de notre modernité. Des servitudes du corps et de la pensée, sans substances narcotiques, des servitudes qui se démarquent de la dépendance aux jeux que l’homme connaît depuis la nuit des temps, seraient susceptibles de capter la pulsion et le fantasme de manière inédite ? Ces nouvelles addictions sont-elles à l’horizon des nouvelles réalités psychiques introduites pas les objets de dépendance de notre modernité ? S’agit-il de diagnostiquer un rapport diffèrent ou inédit au monde et à la réalité psychique instauré à partir les addictions contemporaines ?

 

 

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© A2IP - Association Internationale Interactions de la Psychanalyse