Psychothérapie et relation d’aide dans les états démentiels

 Pour s’inscrire écrire à S de Mijolla-Mellor : s.mijollamellor@gmail.com (tel : 06 11 53 66 18)

ou à M. Grosclaude : mgrosclaude@aol.com

 

Lieu : 8 rue du Cdt René Mouchotte (Immeuble D, code : clé/3157/valider, 6e étage), 75014 Paris

Horaire : 20h-22h30

Dates: Vendredi 27 Mars, Jeudi 23 Avril, Jeudi 28 Mai, Vendredi 12 Juin, Vendredi 25 Septembre

Certaines dates sont déplacées du Jeudi au vendredi pour faciliter aux collègues de province de venir aux colloques de l’A2IP le lendemain.

 

 Les membres du séminaire, étant inscrits à L’A2IP, ont accès libre à tous les colloques. Cf www.a2ip-psychanalyse.org

Les dates ultérieures à partir de septembre ne sont pas encore fixées. Selon les possibilités des participants le séminaire pourra aussi avoir lieu à Strasbourg, de préférence un samedi.

 

Argument :

 

Les états démentiels apparaissent dans de nombreuses pathologies mais ils sont aujourd’hui devenus plus fréquents du fait du vieillissement de la population et de l’accroissement des maladies neuro dégénératives.

On se situera dans une double perspective : celle du thérapeute et celle de l’aidant familial dont l’action est d’autant plus fortement requise que les lieux de soins lui sont difficilement accessibles.

Après un rappel de l’état d’avancée actuel de la psychothérapie psychanalytique des démences et les travaux menés à ce sujet depuis plus de quarante ans, on confrontera les expériences des uns et des autres.

Le but est de continuer à élaborer et à conceptualiser le fonctionnement psychique du sujet dément et les réactions contre transférentielles qu’il provoque chez les soignants et les aidants.

La visée est de confronter les perspectives, parfois les incompréhensions, de ceux qui soignent par vocation professionnelle et de ceux qui aident par sentiment d’une obligation affective intime.

Nous nous situerons dans un questionnement pluriel : psychanalytique, sociologique, historique et philosophique car, c’est aussi la question métaphysique de la définition de l’« humain » qui est posée par le dément.

Les participants auront tous une expérience ou au moins une familiarité relationnelle avec le sujet extrême de la démence et/ ou une expérience professionnelle de sa prise en charge clinique.

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© A2IP - Association Internationale Interactions de la Psychanalyse